La référence en recouvrement

Quand des tapis d’Istanbul s’envolent vers Lisbonne

Author icon

Ecrit par

Tag icon

Publié dans Cas pratiques

Clock icon

14 mai 2015

Comments icon

2 commentaires

tapis

Les tapis d’Orient attirent toujours les amateurs et rappellent aux acheteurs les parfums d’Ispahan.

Beauté des décors, couleurs des teintes, virtuosité des artisans… comment ne pas se laisser séduire par tant d’éclat et d’imagination ?
Une société portugaise, sensible à la qualité et à l’originalité de ces tapis, prit contact avec un exportateur turc pour en commander plusieurs dizaines pour un montant d’environ 12 000 €…

Si les tapis volent, les factures demeurent…

 

Après avoir reçu un acompte payé conformément au contrat et après avoir transmis la marchandise, l’exportateur attendit, près du Bosphore, le paiement du solde, pendant de longs mois… sans succès.
Entre les coupoles de Topkapi et les bords du Tage, le Cabinet d’Ormane entre en action
Face au silence du débiteur, le Cabinet d’Ormane, expert en transactions internationales et au fait des réglementations turque et portugaise, engagea un « process » de recouvrement associant le rappel énergique de la loi à la menace d’une procédure judiciaire. Preuves à l’appui.

Résultat :

Le débiteur régla en 10 fois les sommes dues
Succès de la démarche : le Cabinet d’Ormane obtint le paiement des dettes selon un échéancier accepté par le débiteur portugais.

Satisfait de la rapidité et de l’efficacité de son intervention, le client turc lui confia quelque temps après, un deuxième dossier international qui se conclut également par le règlement en 3 mois des créances exigibles.

Ce message est également disponible en : Italien Anglais Allemand Espagnol Portugais - du Portugal

    2 Comments

  1. L’analogie avec le tapis volant prête à sourrire mais l’efficacité du cabinet, en toile de fond est démontré. Bravo !
    Eric

    • Pierre Gonzva

      Merci de votre appréciation de nos services.
      Cordialement

Bottom border