La référence en recouvrement

Au pays des tulipes, des noisettes qui font du bruit !

Author icon

Ecrit par

Tag icon

Publié dans Cas pratiques

Clock icon

14 mai 2015

Comments icon

Aucun commentaire

noisettes
Imaginez des gaufres doublement noisettées ou des crumbles poire-chocolatés avec amandes ou encore une verrine nappée de noix de cajou… Tous ces desserts qui font le bonheur des gastronomes… Un régal pour le palais, mais pas pour un de nos clients hollandais qui exporte une gamme complète de noisettes, vendue à la société française C.

• Une créance de 28 750 euros non réglée

L’industriel hollandais réclamait depuis plusieurs mois au grossiste français la somme de 28 750 euros relative à plusieurs livraisons de noisettes, restée impayée. Réponses dilatoires du débiteur ou le plus souvent pas de réponse. Le grossiste s’imaginait peut être que la distance diminuerait les risques de recours et lui permettrait ainsi de différer indéfiniment son règlement.

• Réaction de l’exportateur : appel au Cabinet d’Ormane

Répondant à un e-mailing d’information du Cabinet d’Ormane, la société hollandaise nous renvoie le 26 octobre un dossier de recouvrement relatant son conflit en y incluant les preuves de l’impayé. Dès réception de ce dossier, le Cabinet d’Ormane intervient immédiatement auprès du débiteur, l’incitant, justifications à l’appui, à régler sa dette très rapidement, sous peine d’actions plus coercitives.

• Conclusion :

paiement de la somme due le 20 novembre
Moins d’un mois après la demande de son client hollandais, le Cabinet d’Ormane a obtenu le règlement total des 28 750 euros, lui évitant ainsi une longue procédure judiciaire.
Un résultat à la mesure de l’efficacité et de la rapidité d’intervention du Cabinet d’Ormane.

Ce message est également disponible en : Italien Anglais Allemand Espagnol Portugais - du Portugal

Bottom border