La référence en recouvrement

Un recouvrement au Galop

Author icon

Ecrit par

Tag icon

Publié dans Cas pratiques

Clock icon

9 mai 2015

Comments icon

Aucun commentaire

Selle

Un client indien, fabricant de selleries en cuir pour chevaux, constate que malgré ses relances, son importateur français refuse de lui payer 15 473 de factures dûment justifiées. Celui-ci invoque les arguments habituels liés à des difficultés financières et autres alibis fallacieux.

Le Cabinet D’Ormane, saisi de l’affaire, met en oeuvre un processus rapide et efficace en vue de recouvrer cette créance :

  • Mise en demeure par lettre recommandée
  • Négociation amiable mais refus obstiné du débiteur
  • Assignation devant le Tribunal
  • Saisie opérée après jugement favorable

Contraint par la décision judiciaire, l’importateur a réglé sa dette en 3 fois et notre client indien a récupéré ses fonds en quelques mois.

Suite et fin étonnante de cette péripétie :

Un peu plus tard, une autre société indienne fit appel au Cabinet d’Ormane vu le refus du même importateur français de lui régler une somme de 11 000 . Coïncidence pas si inattendue, car c’est le créancier précédent, satisfait de nos services, qui lui avait conseillé de s’adresser au Cabinet d’Ormane.

Dès que ce débiteur reçut la mise en demeure du Cabinet d’Ormane pour cette nouvelle affaire, il transmit immédiatement le montant exigé. Efficacité et notoriété oblige !

Conclusion :

Le Cabinet d’Ormane par son expertise nationale et internationale dispose de tous les atouts juridiques et financiers pour recouvrer les impayés de clients internationaux,qui désorientés par la distance ou les complexités de la législation française, hésitent souvent à les récupérer.

Avec D’ORMANE, le recouvrement AU GALOP !

Ce message est également disponible en : Italien Anglais Espagnol Portugais - du Portugal

Bottom border