La référence en recouvrement

Bravo au LIMOGES CSP, Champion de France de basket !

Author icon

Ecrit par

Tag icon

Publié dans Actualités, Cas pratiques

Clock icon

6 juin 2014

Comments icon

Aucun commentaire

En prenant l’avantage sur Strasbourg le 5 juin, le LIMOGES CSP est devenu à nouveau Champion de France de basket !

Le Cabinet d’Ormane, partenaire de recouvrement de créances du LIMOGES CSP, est fier d’être associé à la réussite de son client.

Des impayés chez un club sportif professionnel ?

On peut s’étonner qu’un club sportif subisse des impayés. Les produits que perçoivent ces structures, souvent organisées sous forme de SASP (société anonyme sportive professionnelle), sont de différentes natures :

-Les recettes de billetterie

– Les ventes de produits dérivés : maillots, casquettes, etc

– Le sponsoring et les publicités

– Les cessions de joueurs, d’un montant parfois astronomique pour les clubs de football

– Les ventes de loges et de sièges de première catégorie pour des entreprises, dans le cadre d’opérations de relations publiques, de fidélisation de clients ou d’incentive pour le personnel. C’est dans cette catégorie que l’on retrouve le plus souvent des impayés.

Les prestations sont justifiées par des bons de commande classiques et la facturation associée, tant pour les ventes de supports de publicité ainsi que pour les ventes de sièges ou de prestations événementielles complètes pour les soirées de match.

Comment intervenir ?

Malgré les caractéristiques particulières du club sportif, les interventions de recouvrement de créance restent classiques : les pièces justificatives de l’impayé sont représentatives d’une prestation commerciale effectuée par une société dans des conditions normales, prestation qui doit être payée selon les conditions prévues au contrat. Dans la plupart des cas, le débiteur paye de façon amiable; des procédures judiciaires devant le Tribunal de Commerce ont cependant déjà été mises en œuvre pour certains dossiers. Les clients mauvais payeurs sont généralement des PME, qui ont des difficultés financières; le paiement de ces prestations pour le club sportif étant moins vitales que pour des fournisseurs plus essentiels à leur activité, elles ont tendance à considérer ces factures comme non prioritaires.

Un autre cas d’impayé que nous avons eu à traiter, pour un club de football professionnel, concerne le partage de billetterie : le débiteur était ici un club amateur, pour un match de Coupe de France. Notre client dans le football n’a pas été champion de France depuis longtemps, et nous lui souhaitons de retrouver son heure de gloire, comme pour le LIMOGES CSP.

 Fair play financier

La notion de fair play financier, récemment mise en place à l’échelle européenne pour le football, a pour objectif de limiter l’endettement des clubs et l’inflation des prix de transaction sur les joueurs afin de maintenir une certaine équité entre les différentes clubs.

Les clients des clubs sportifs, qui bénéficient d’une prestation bien agréable quand ils assistent à un match dans de bonnes conditions dans des loges, avec repas et rencontre avec les joueurs et entraineurs, devraient garder à l’esprit cette notion de fair play financier lorsqu’il s’agit de régler les factures.

 

Bottom border